Notre-Dame de Paris

▶Découvrir l’histoire de Notre-Dame
▶Parler des problèmes touchant la restauration du patrimoine historique

Sommaire

  1. Vocabulaire
  2. Vidéo
  3. Transcription
  4. Questions
  5. Pour approfondir
  6. Réponses aux questions de compréhension (page 2)

Vocabulaire

être délaissé
être victime de dégradations/subir des dégradations (de la part de)
être détruit, la destruction
conserver, la conservation
préserver, la préservation
reconstruire, la reconstruction
restaurer, la restauration
réparer, la réparation
un bâtiment, un édifice, une construction
un monument

Vidéo

Transcription

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été construite entre les 12e et 14e siècles. C’est un monument médiéval de style gothique se trouvant au cœur de Paris, à côté du Palais de la Cité, demeure traditionnelle des rois de France entre les 10e et 14e siècles.

A partir du 15e siècle et surtout au 16e siècle, la vision du monde et les valeurs des Européens se mettent à changer radicalement, annonçant la fin de l’époque médiévale.

Cette période est caractérisée par une redécouverte de la culture gréco-romaine, par les grandes découvertes, et par le dynamisme des sciences naturelles.

Les termes Antiquité, Moyen Âge et Renaissance sont justement apparus à cette époque et expriment ce changement de paradigme.

La période de dix siècles comprise entre les 5e et 15e siècles qu’on appelle alors le Moyen Âge est dépréciée pour mieux mettre en valeur le renouveau artistique et intellectuel de la Renaissance des 15e et 16e siècles qui idéalise les sociétés de l’Antiquité.

Les vieux édifices médiévaux, églises ou châteaux forts, sont abandonnés et laissés en ruines, ou bien détruits, alors qu’on construit les somptueux châteaux baroques et classiques des rois de France, qui s’imaginent les héritiers de l’âge d’or grec.

Les Lumières au 18e siècle et la Révolution française, qui sont des mouvements véhiculant un fort sentiment antireligieux et notamment anticatholique, ont accentué ce phénomène, et les bâtiments médiévaux ont alors été victimes de dégradations volontaires. La cathédrale Notre-Dame de Paris, saccagée, servit pendant un temps d’entrepôt à vins. Pour le sacre de Napoléon en tant qu’empereur des Français en 1804 à Notre-Dame de Paris, des décors sont installés pour cacher le délabrement de la cathédrale. Peu après, il est même envisagé de la détruire.

Cependant, la parution du roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, en 1831, et le courant romantique qui gagne l’Europe au 19e siècle vont sauver la cathédrale. Les artistes romantiques défendaient les valeurs artistiques et historiques des vieux édifices médiévaux, dénigrés de la Renaissance à la Révolution. Grâce à ce mouvement et au succès du roman, la cathédrale Notre-Dame de Paris retrouva l’attention des Parisiens. C’est aussi à cette époque qu’est née la notion de monument historique.

Finalement, l’architecte Eugène Viollet-le-Duc dirigea la restauration générale de la cathédrale pendant 20 ans, à partir de 1844, et fit construire une nouvelle flèche néogothique, qui n’aurait jamais existé au Moyen Âge. Il réinventa également de nombreuses décorations pour la cathédrale.

Toutefois, certains d’entre vous doivent s’en souvenir, un incendie a eu lieu à Notre-Dame en avril 2019. Une partie du toit et la flèche ont été détruites. Comme Notre-Dame est un bâtiment extrêmement important pour l’histoire de France et la culture française, ce fut un événement tragique.

Par la suite, beaucoup d’architectes ont envoyé des propositions de reconstruction au gouvernement. Par exemple, ici à gauche, il s’agit d’un projet de jardin sur le toit de la cathédrale. A droite, c’est un projet de toit surmonté d’une flèche en verre.

D’un côté, il y a eu beaucoup de propositions novatrices, mais d’un autre côté, beaucoup de gens voudraient une restauration plus sobre, comme une simple réparation du toit sans nouvelle flèche.

Faut-il préserver les monuments, les garder en l’état pour conserver le passé ? Ou bien faut-il les transformer pour qu’ils restent des symboles culturels vivants ? L’histoire de Notre-Dame de Paris nous permet de réfléchir à ces questions.

Questions

Questions de compréhension

  1. Notre-Dame de Paris _______________ au Moyen Âge.
    a) a été victime de dégradations
    b) a perdu les faveurs du public
    c) a été construite
  2. A la Renaissance, elle ____________ .
    a) a été victime de dégradations
    b) a perdu les faveurs du public
    c) a été construite
  3. A la Révolution française, Notre-Dame de Paris __________________ .
    a) a été victime de dégradations
    b) a perdu les faveurs du public
    c) a été construite
  4. Quel mouvement artistique et culturel a permis à la cathédrale Notre-Dame de retrouver l’intérêt du public ?
  5. Quand est-ce que la cathédrale a été restaurée ?
  6. Quand est-ce que la flèche de Viollet-le-Duc a été détruite ?
  7. Est-ce que tous les Français sont d’accord pour reconstruire une nouvelle flèche moderne ?

Allez en page 2 pour voir les réponses !

Pour le débat et la discussion

  1. Faut-il reconstruire les monuments à l’identique ou transformer le patrimoine ?
  2. Si vous étiez architecte, quelle proposition feriez-vous pour Notre-Dame de Paris et pourquoi ?

Pour approfondir

  1. Dossier sur l’histoire de la cathédrale Notre-Dame sur le site Passerelle(s) BnF.
  2. Compilation de propositions soumises pour la reconstruction de la cathédrale (en anglais) :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :